Actualité

Depuis l'escalade des violences à l'Est du Congo-Kinshasa plus précisément à Bunagana, plusieurs congolais ont manifestés leur colère. Les artistes musiciens chrétiens congolais ne sont pas restés à la traine.
Le pasteur Mohammed SANOGO disait : "Le diable met beaucoup d'énergie (et des moyens : NDLR) pour détruire ceux qu'il soupçonne être des porteurs de vision du royaume de Dieu."

par Franck Tatu

Nom