14 février : ce qu'en pense Aimé Nkanu

Par redaction

C'est dans une publication largement commentée et aux avis divergents que le chantre gospel Aimé Nkanu a fustigé la fête de la St. Valentin qu'il qualifie de "fornication érigée en fête chrétienne". 

 

" "

 

Le chantre gospel qui n'est pas allé par le dos de la cuillère a d'abord brièvement exposé sur les origines païennes de cette fête avant d'affirmer fermement que :

"Quiconque la fête est un complice des assassinats de Rome et un partisan de ses hérésies."

Ce dernier argumente avec passages bibliques à l'appui que la fête du 14 février : 

"est une tradition humaine d'origine païenne pour la gloire de Satan (1 jean 5:19, Marc 7:7-9, Jacques 4:4, 1jean2:15)."

Aimé Nkanu poursuit en disant que cette fête est une violation des principes du mariage :

"À en juger par la débauche sexuelle, la prostitution à grande échelle, le vagabondage et l'impudicité insolente qui s'orchestrent en ce jour, il est aisé de remarquer que cette fête est une violation des principes sacro-saints du mariage instauré par notre Dieu : connaissance préalable des parents, dot (Genèse 34:12) et mariage devant le Dieu Tout Puissant."

En guise de conclusion, le chantre gospel qui aspirent aussi à la pastorale s'interroge sur la pratique d'offrir des cadeaux, des fleurs ou une invitation d'un repas au restaurant et faire des déclarations d'amour à son conjoint en cette date du 14 février ?

La rédaction

 

Nom