Chrétiens et les réseaux sociaux : quand El Georges hausse le ton

Par redaction

El Georges est un artiste gospel congolais, auteur, compositeur qui a le rap pour particularité. Il est monté au créneau ces derniers temps pour crier son ras-le-bol de la manière dont certains jeunes abusent des réseaux sociaux. Il peint ici un tableau sombre et dresse un constat amère sur certains comportements des jeunes. 

Pour El Georges,

Notre génération subit les conséquences de la proximité.

Il met au dos de la technologie ces abus :

Tout est parti en vrille le jour où il a été mis à la disposition de l'homme moderne la possibilité de commenter un post, de le "liker", de le partager et de le "Screenshoter".

Et de poursuivre :

Je commence à me dire qu'il y a peut-être un esprit sur les réseaux sociaux qui rend la majorité insolent, qui le pousse à manquer de retenu et à se considérer toujours plus sage que le reste du monde.

Citant le passage de 1 Corinthiens 8:2, El Georges fait pourtant remarquer que :

Si quelqu'un croit savoir quelque chose, il ne connaît pas comme il devrait connaître.

Sans aller par le dos de la cuillère, l'artiste observe que :

Certains s'imaginent que leurs actes n'auront que des conséquences virtuelles. Mais ils ignorent qu'on te jugera et on t'évaluera aussi sur base de ce que tu postes.

Et de conclure en disant :

Rectifions le tir, parce que ça ne va plus !

La rédaction

Nom