Les chantres gospel et ces fréquentations qui n'ébralent nullement leur foi

Par redaction

 

 

Pour sauver le monde, Dieu envoya son fils unique. Ce dernier naquit comme ceux du monde et vécu comme tout homme dans ce monde. Il les côtoya, évolua avec eux et il fut crucifié tel un vulgaire brigand. Il mourut comme tout homme vivant sur terre. 
Amanda Malela, Nana Lukezo, Moise Mbiye, Mike kalambay, Kool Matope, ou la défunte Marie Misamu la liste de ces artistes qui ont été vilipendés à cause de leurs fréquentations ou leurs opinions serait longue.
Dès lors, la question que l’on se poserait serait celle de savoir si on perd son identité de chrétien quand on parle ou qu’on s’affiche avec les païens ? 

C’est à peine même qu’on lui reconnaissait cette notoriété qu’il a aujourd’hui, Aimé Nkanu a été approché par feu Debaba afin qu’il intègre son orchestre Choc Star. Offre que Aimé Nkanu rejeta après qu’il ait compris que Dieu ne le voulait pas. Il l’a su lors d’un accident de véhicule qui le conduisait à sa première répétition avec Choc Star. 

Nous sommes en 2013. Alors que le volume 2 de l’album « Dans ta présence » cartonnait, le chantre gospel Mike Kalambay actuellement pasteur sera approché par Koffi Olomide lui sollicitant de chanter avec lui dans un de ces albums qui devrait sortir peu après. Mike Kalambay rejeta l’offre : 

« J’ai pensé à mon public. Je me suis demandé comment il aurait réagi si je chantais avec Koffi. »

6 ans plus tard, nous sommes en début d’année 2019, un autre artiste de l’autre musique en l’occurrence Fally Ipupa, évoquera l’éventualité d’un featuring avec Moise Mbiye, un autre chantre gospel. Cette éventualité provoqua l’ire des chrétiens puritains et conservateurs qui se demandaient pour la gloire de qui vont ils chanter si jamais ils chantaient ensemble.

Fréquentations et opinion contraire à la foi chrétienne ?

Alors qu’il était invité lors d’une émission télévisée, le journaliste demandera à Moise Mbiye d’identifier la voix d’un artiste sur un extrait sonore balancé durant ladite émission. Ce dernier avait reconnu la voix de Fally Ipupa. 
Les critiques qui s’en sont suivis n’ont pas épargnés le chante gospel. Chacun y est allé de ses propres convictions. Certains n’ont pas hésité à le qualifier d’agent et de suppôt du diable. D’autres l’ont même traité de faux chrétien. 
Moise Mbiye affirmera au cours de la même émission :

« On ne peut jamais vivre dans ce pays sans écouter la voix de Fally. » 

Il justifiait ses dires en ces termes : 

« Moi, je suis né et grandis à Matete. À Matete, il y a combien des bars ? Devant votre parcelle, il y a un bar. Donc même si tu n’as pas ça (l'autre musique NDLR) à la maison, tu entres dans un taxi… (elle vient vers toi - NDLR.). On n’a pas choisi la musique dans ce pays, on est tombé dedans. On ne peut pas rester là (et prétendre ne pas connaître Fally...) … »

Que dire de Amanda Malela ? Elle a fait le chou gras d'une certaine presse à cause d’une vidéo d’elle vue sur Internet dans une "voice battle" avec Fally Ipupa et plus tard sur une photo ou elle apparaît aux côtés de Innoss B’. L’artiste qui a fait l’objet des vives critiques sur les réseaux sociaux a dira :

« … j’étais préparé à ça, je savais que je n’allais pas faire l’unanimité. » 

Et pour répondre artistiquement à ses détracteurs, elle a sorti le titre « Oh My God Oh ».

Ceux qui connaissent Amanda Malela et son parcours, verseraient moins dans ces considérations aux motivations non avouées et qui ne contribuent nullement à l’œuvre de l’évangélisation que tout chrétien devrait prioriser. 


Sur son compte Twitter Nana Lukezo a été aussi prise à partie par des internautes. Son péché ? Avoir publié une photo prise avec Mbilia Bel. 

" "


Contactée par GOSPELMUZIK, Nana Lukezo précisera :

« …fréquenter pour juste traîner avec les artistes de la musique de variété, je ne le recommande pas, à moins que ce soit pour les gagner à Christ. »

Elle poursuivra en disant que pour ce qui est de prendre une photo avec un artiste de la dite musique, ça dépend plus du respect qu'on a par rapport au même travail que nous faisons tous avec des messages différents. 

«J'ai pris une photo avec mon aîné Lokua Kanza à l'aéroport, nous prenions le même vol et c'était juste par respect et par considération, il n'est pas le seul d'ailleurs avec qui je l'ai fait, car je ne les considère pas comme des ennemis ou des concurrents, mais des collègues qui ont choisi un autre message

Loin de prendre partie, ou pencher notre préférence du côté de ces artistes qui ont des relations sociales et à entretenir avec leurs semblables, il importe de circonscrire les choses dans leur contexte.
Un agneau au milieu des loups est une proie. Par contre un agneau qui porte une peau de loup au milieu des loups peut s'échapper et faire son boulot (d'évangélisation)...dans un milieu hostile.

Malheureusement, dans le milieu chrétien, on supporte mal, ce que nous ne saurons justifier ou expliquer outre mesure quelques rapprochements qui soient entre un chantre gospel et les musiciens mondain. 
Le temps nous manquerait pour parler de Patrice Ngoy, président de l’Association des Musiciens Chrétiens Congolais – AMCC que l’on a vu fin mars 2020 chanter une de ses compositions avec son frère biologique Ngiama Makanda mieux connu sous le nom de Werrason. 

Est-ce pour autant que Réné Lokua ne fréquentera-il plus son frère Pascal Lokua Kanza, ou encore que Kool Matope ne fréquentera plus son aîné Barly Baruti, …etc.

Jésus-Christ a dit : « Allez de par le monde… » Certes nous vivons dans ce monde mais nous ne sommes pas de ce monde.

Nazali Mokristo

 

Nom